6 méthodes efficaces pour nettoyer sa couette sans machine à laver

On recommande de procéder au lavage d’une couette quatre fois dans l’année pour se débarrasser des taches récalcitrantes, des odeurs désagréables, des cellules cutanées mortes, de l’humidité accumulée et des acariens. Si la taille de votre machine à laver le permet, il est parfois envisageable de laver votre couette dans celle-ci. Cependant, la taille et l’épaisseur de la couette peuvent rendre difficile son insertion dans la machine. Dans un tel cas, on a le choix de recourir à un service de pressing ou d’utiliser une laverie automatique, avec des machines plus grandes. Toutefois, ces options peuvent s’avérer onéreuses et peu pratiques, raison pour laquelle nous vous suggérons quelques méthodes alternatives astucieuses pour nettoyer votre couette à domicile sans machine et sans effort ! Le lavage à la main vous permettra d’avoir une literie propre, fraîche et prête à garantir un sommeil confortable et apaisé.

Il est important de toujours consulter l’étiquette avant de commencer. Certaines couettes, notamment celles en duvet, peuvent nécessiter un traitement spécifique. Dans certains cas, un nettoyage à sec peut s’avérer nécessaire, dépendamment du remplissage de la couette.

Aération et secouage préalables de la couette : une étape incontournable

Avec le temps, la couette peut s’accumuler avec des poils, des cheveux, des miettes et de la poussière. Il est donc essentiel de la secouer vigoureusement à l’extérieur, comme sur un balcon ou une terrasse, afin d’éliminer la majorité des impuretés. Ensuite, prenez le temps d’aspirer toute la surface de la couette avec un aspirateur, idéalement muni d’un embout pour textiles propre. Secouer et aspirer régulièrement la couette constitue une excellente pratique et une préparation indispensable pour un lavage efficace.

Sélectionner avec soin le détergent

Le choix du détergent est crucial. Un produit trop fort peut endommager les fibres de la couette et détériorer son garnissage. Il est particulièrement conseillé d’éviter l’eau de javel, qui peut être irritante et jaunir le textile. Pour un nettoyage efficace, privilégiez un détergent doux (une lessive liquide est recommandée) et/ou un savon doux. Le savon de Marseille est notamment parfait pour blanchir la couette tout en la nettoyant avec douceur.

Lavage de la couette en baignoire

Disposer d’une baignoire offre la meilleure solution pour nettoyer une couette. Cela permet de la faire tremper et offre suffisamment d’espace pour un nettoyage en profondeur. Commencez par remplir la baignoire d’eau tiède, ajoutez-y du détergent doux et/ou du savon, puis plongez délicatement la couette. Utilisez vos mains pour masser la couette section par section, en insistant sur les zones tachées. Laissez ensuite la couette tremper. Pour une couette peu sale, une immersion de 10 à 15 minutes suffira. Pour des salissures plus importantes, un trempage d’une heure permettra une meilleure action des produits de nettoyage. Après le trempage, vous pouvez utiliser une brosse douce pour frotter la couette et en retirer les taches persistantes.

Puis, videz l’eau de la baignoire et remplissez-la d’eau propre pour rinçer la couette soigneusement, répétant l’opération plusieurs fois afin d’enlever tout résidu de détergent. Vous pourrez ensuite presser délicatement pour éliminer l’excès d’eau, et passer à l’étape du séchage, détaillée ci-dessous.

Pas de baignoire ? Utilisez la douche

La douche est moins commode que la baignoire, mais elle offre des résultats tout aussi efficaces. Vous utiliserez le pommeau de douche pour mouiller le tissu avant de le frotter avec du détergent et éventuellement une brosse souple pour éliminer les salissures. Un rinçage suivra cette opération.

De manière similaire, vous pouvez également choisir de laver la couette à l’extérieur, sur une bâche propre, en utilisant un tuyau d’arrosage.

Un nettoyage ciblé pour des taches spécifiques

Les taches de sueur, d’urine, de sang, de moisissure et autres peuvent être adressées spécifiquement, évitant ainsi de devoir laver la couette dans son intégralité. Une solution de vinaigre blanc dilué dans l’eau peut être frottée sur la tache. Cette méthode est particulièrement efficace contre les taches de graisse. Après application, laissez agir quelques minutes avant de rincer à l’aide d’un chiffon humide. Un sèche-cheveux peut accélérer le séchage de la zone traitée.

Astuce supplémentaire: lors du détachage, frottez de l’intérieur vers l’extérieur de la tache pour minimiser les risques de former des auréoles.

L’importance du séchage après le nettoyage

Après un nettoyage complet, l’essorage et le séchage revêtent une importance majeure. Dormir dans une literie humide est non seulement désagréable mais aussi propice à la formation de moisissures et d’odeurs. Commencez par éliminer un maximum d’eau sans tordre ni tirer sur la couette, ce qui pourrait l’endommager. Le mieux est de la plier et de la presser contre la paroi de la baignoire ou de la douche.

Laissez égoutter avant de procéder au séchage. Sans sèche-linge, le séchage à plat est préférable et peut nécessiter plusieurs jours. Si possible, sécher la couette au soleil est bénéfique puisque cela aide à rafraîchir la couette, éliminer les bactéries, et restaurer son éclat. Cependant, il convient de ne pas exagérer pour éviter la décoloration. Une fois sèche, il ne vous restera plus qu’à remettre la couette en place.

Lire également

Laisser un commentaire