Aller au contenu
Accueil » Blog » Jardin » Comment faire un jardin Japonais ?

Comment faire un jardin Japonais ?


Découvrir l’art ancestral des jardins japonais offre de multiples attraits. Leur esthétisme épuré, la plénitude qu’ils dégagent et leur riche symbolisme fascinent. Apprendre à créer un espace aussi serein chez soi renforce notre lien avec la nature et procure une profonde satisfaction.

Les caractéristiques d’un jardin Japonais

Le concept du « Ma »

Dans l’art paysager japonais, le concept du « Ma » est fondamental. Il désigne un principe évoquant la spatialité et la cadence, se référant à l’espace inoccupé entre les divers composants d’un jardin. Cet espace n’est pas uniquement perçu comme un vide mais davantage comme une partie essentielle de la composition globale. Le Ma génère une harmonie visuelle en proposant des instants de pause pour le regard ainsi qu’une sollicitation à admirer la beauté naturelle sous plusieurs perspectives.

La symbolique des éléments naturels

Les jardins japonais se distinguent par leur usage intentionnel et significatif des éléments naturels. Chaque pierre, végétal ou cours d’eau ne s’y trouve pas fortuitement mais porte en lui une signification déterminée. Les roches peuvent symboliser des montagnes ou même des divinités selon leur agencement et leur forme. L’eau, souvent présente sous forme de ruisselets ou d’étangs paisibles, représente le cycle ininterrompu de la vie tandis que les végétaux reflètent les différentes saisons et marquent l’écoulement du temps dans ce refuge de sérénité conçu pour encourager à la méditation et au repos intérieur.

Le dessin du plan du jardin

Passons maintenant à l’étape du dessin du plan de votre jardin japonais. Prenez en compte les éléments existants : bâtiments, relief et végétation. Le tracé doit être naturel avec une préférence pour les formes courbes aux lignes droites.

Disposez ensuite harmonieusement les différents éléments du jardin japonais pour créer un tableau vivant, changeant selon les saisons. Ayez à l’esprit l’alternance entre ombre et lumière ainsi que la circulation de l’eau.

Incluez des points focaux comme pierres remarquables, lanternes ou statues autour desquels s’articule le design général. L’objectif est toujours de favoriser une atmosphère paisible propice à la méditation.

Faites plusieurs esquisses et variations : c’est en peaufinant progressivement votre projet que vous obtiendrez le résultat correspondant à vos attentes et respectant l’esprit zen caractéristique des jardins japonais.

La sélection des plantes idéales

Arbres : l’harmonie du jardin

Dans chaque oasis de verdure que constitue un jardin japonais, il est essentiel de sélectionner avec attention et discernement les arbres qui vont enrichir cet espace. Ils représentent l’équilibre et la sérénité, des qualités que nous aspirons à valoriser dans ce style d’aménagement paysager. Des espèces telles que le pin noir du Japon (Pinus Thunbergii), l’érable japonais (Acer Palmatum) ou encore le cerisier (Prunus serrulata) sont privilégiées pour leur longévité et la beauté naturelle qu’ils dispensent.

Erable Japonais

Fleurs : une touche colorée

Une fois cette fondation solide établie avec les arbres, il est approprié d’introduire un élément floral pour rehausser visuellement votre jardin. Les fleurs nippones injectent couleur, diversité et vitalité à votre paysage tout en respectant l’esthétique traditionnelle japonaise. Parmi celles-ci se démarquent notamment les azalées (Rhododendron), les camélias (Camellia Japonica) ou encore la pivoine arbustive (Paeonia suffruticosa). Elles présentent une large palette de couleurs allant des teintes douces aux plus vives selon vos préférences.

Azalée Japonaise

Mousse : le tapis luxuriant

Pour parfaire cet ensemble harmonieux, la mousse assume un rôle crucial dans la création d’un jardin japonais authentique. Elle donne l’impression d’un tapis luxuriant, procurant douceur et tranquillité à votre espace. La mousse peut être disposée au pied des arbres, autour des rochers ou même sur les allées pour donner cette sensation de nature préservée et intacte. Il est crucial de choisir une mousse résistante aux passages fréquents comme le Leucobryum glaucum ou la mousse commune (Bryum capillare).

La création d’une ambiance paisible et sereine

La mélodie de l’eau

L’élément essentiel pour instaurer une atmosphère apaisante dans un jardin japonais est l’eau. Elle est perçue par les Japonais comme ayant la faculté d’apaiser l’esprit grâce au doux bruissement qu’elle produit en s’écoulant, favorisant ainsi la méditation. Un modeste jet d’eau en pierre, un ruisseau factice ou même une simple cuve remplie d’eau peuvent suffire à inviter au recueillement et à la tranquillité. L’objectif n’est pas nécessairement de créer un vaste bassin mais plutôt de faire circuler lentement de l’eau dans votre havre de paix.

Pierres silencieuses

Les pierres sont également des complices du silence dans le jardin japonais, générant une ambiance paisible et propice à la contemplation. Leur sélection ne se fait jamais aléatoirement : leur dimension, leur teinte et leur forme doivent être en accord avec les autres composantes du jardin. Disposées par groupes impairs (trois, cinq ou sept), elles conçoivent des îlots visuellement apaisants qui incitent à la quiétude intérieure.

Lumière tamisée

Ne négligeons pas le rôle primordial que joue l’éclairage pour habiller ce cadre féerique d’une aura subtilement mystique. Des lampes traditionnelles peuvent être placées judicieusement autour du jardin pour illuminer délicatement les allées ou mettre en valeur certains aspects remarquables comme des végétaux spécifiques ou des statues symboliques.

La réalisation de l’aménagement adéquat

Construire un pont rouge à la japonaise

Pour une touche authentique, nous vous suggérons vivement d’incorporer un pont rouge typiquement nippon. Ces édifices, raffinés et distinctifs, sont devenus emblématiques des jardins japonais. Il est essentiel de noter que la position du pont joue un rôle crucial pour assurer une harmonie totale avec les autres éléments du jardin.

Installer un pavillon de thé pour l’éclat final

Pour parfaire votre aménagement, envisagez d’installer un pavillon de thé ? C’est le lieu parfait pour se détendre et savourer la tranquillité de votre espace vert. Veillez à ce qu’il soit bien incorporé dans le paysage naturel environnant afin qu’il constitue une partie indissociable du panorama plutôt qu’une simple extension.

Étiquettes:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *