Créer un faux plafond avec des spots : Guide pas à pas

Envie de renouveler votre décoration ? Les luminaires de vos locaux professionnels sont dépassés et vous cherchez à les moderniser ? L’option du faux plafond avec spots intégrés est un choix à la fois pratique et contemporain, offrant une luminosité douce sans altérer le plafond d’origine. Comment procéder à la création d’un faux plafond avec spots ? Quelles sont les étapes nécessaires ? Quel budget doit-on prévoir ? Voici les explications.

Comment ajouter des spots au plafond sans percer

Pour l’installation de spots sans abîmer le plafond initial, la solution la plus sûre et efficace est d’encastrer les spots dans un faux plafond. Cette structure supplémentaire peut être facilement percée sans risque.

Vous cherchez un professionnel pour installer votre faux plafond avec spots intégrés ? Sollicitez un ou plusieurs devis pour votre projet !

Comment déterminer le nombre de spots à installer au plafond

Le choix du nombre de spots à installer est crucial. Trop de spots peuvent engendrer une lumière trop vive, tandis qu’un nombre insuffisant ne fournira pas assez de luminosité.

Pour décider du nombre adéquat de spots selon chaque pièce, il est important de comprendre la différence entre lumen et lux.

Distinguer lumen et lux

L’intérêt principal des spots LED réside dans la qualité de lumière qu’ils offrent : homogène et agréable. Pour préserver cet effet, il est crucial de déterminer le bon nombre de spots à installer.

La quantité de spots doit être basée sur l’intensité et la quantité de lumière plutôt que sur la puissance. Les spots LED sont plus économes en énergie et fournissent souvent plus de lumière que des ampoules de puissance supérieure.

L’intensité lumineuse se mesure en lumen (lm) et la quantité de lumière en lux. 1 lux équivaut à 1 lm/m².

Pour calculer le nombre de spots LED à installer, une formule simple existe :

Nombre de spots LED/m² = quantité de lumière (lux) / intensité lumineuse (lm)

Nombre de spots selon le type de pièce

La quantité de spots nécessaires dépend de la pièce concernée. Une salle TV ou une chambre nécessitera moins de lumière qu’une cuisine, une salle à manger ou un bureau.

Voici un récapitulatif des exigences en lumière par type de pièce, d’après la norme NF EN 12464-1 :

  • 50 lux : placards ;
  • 50 lux : petits dégagements ;
  • 100 lux : couloirs, halls d’entrée, toilettes, escaliers, garages et caves ;
  • entre 100 et 200 lux : salons et chambres ;
  • 200 lux : salles de bain, dressings, buanderies, salles à manger ;
  • 300 lux : cuisine, bibliothèque, bureau et autres espaces de travail ;
  • 500 lux : plans de travail, miroirs en salle de bain.

Pour une cuisine par exemple, où 300 lux/m² sont recommandés, on prévoit environ 0,5 spot par m² si chaque spot émet 600 lm.

Quelle distance entre deux spots au plafond

Pour un rendu harmonieux, les spots doivent être espacés d’environ 1,20 m. Vous pouvez les rapprocher à un minimum de 1 mètre, ou les éloigner jusqu’à 2 mètres.

Pour éviter un alignement monotone, privilégiez une disposition triangulaire, en losange ou en quinconce.

Hauteur du faux plafond pour des spots

Quelle doit être la hauteur minimale du faux plafond pour des spots ? Prévoir une épaisseur de 10 cm pour une installation confortable des spots LED.

Pour des spots LED extra-plats, une hauteur de 4 à 5 cm suffit.

Procédure d’installation de spots dans un faux plafond

étapes installation spots faux plafond

L’installation de spots dans un faux plafond est assez simple, mais suppose de bien suivre les étapes.

Pour installer votre faux plafond avec spots, il est essentiel de bien choisir vos luminaires, de suivre les différentes étapes de l’installation et de sécuriser correctement le système.

Quel type de spot choisir pour un faux plafond

Il existe une grande variété de spots adaptés à tous les goûts. En termes de design, optez pour des options comme le spot noir ou le spot carré. Vous pourriez aussi envisager des mini-spots.

Sur le plan pratique, deux grandes catégories se démarquent :

  • Le spot avec variateur : Il permet d’ajuster la luminosité selon vos besoins ;
  • Le spot orientable : Très utilisé dans les locaux commerciaux, il est idéal pour mettre en valeur des objets spécifiques.

Étapes pour la réalisation d’un faux plafond en placo avec des spots

Pour réussir l’installation d’un faux plafond avec spots, procédez ainsi :

  • Choisir le type de spots ;
  • Sélectionner le matériau du faux plafond : Cela peut inclure un faux plafond en dalles de polyuréthane ou de polystyrène, en métal, en PVC, en lambris ou en plâtre. Nous prenons ici l’exemple d’un faux plafond en placo ;
  • Calepinage : Cette étape permet de déterminer le nombre de spots, leur emplacement, ainsi que celui des suspentes et câbles ;
  • Installation des rails métalliques : Fixez les rails au plafond existant avec des chevilles et vis spécialement conçues ;
  • Découpe des plaques de plâtre : Taillez les plaques selon les dimensions nécessaires et fixez-les aux rails à l’aide de vis adaptées ;
  • Tracer l’emplacement des spots : Utilisez une scie cloche pour découper les emplacements tracés sur le placo ;
  • Raccorder les spots au système électrique.

Vérifiez l’alignement du faux plafond et des spots avec un niveau à bulle à chaque étape.

Comment sécuriser l’installation d’un spot dans le faux plafond

Pour limiter les risques d’incendie, installez un dissipateur thermique. Cela empêche tout contact entre l’isolant et les spots, qui peuvent chauffer jusqu’à 50 °C lorsqu’ils sont allumés. La température peut monter rapidement dans un faux plafond équipé de spots LED, une zone souvent confinée.

Choisissez un dissipateur à lamelles flexibles si votre isolant est de type soufflé.

Pourquoi opter pour des spots comme éclairage dans votre logement

Les spots LED présentent de nombreux atouts :

  • Ils s’adaptent à toutes les pièces et tous les styles de décoration ;
  • Très résistants ;
  • Économes en énergie : Ils consomment de 4 à 5 fois moins d’énergie que des luminaires traditionnels ;
  • Puissants, permettant une installation réduite en nombre de luminaires tout en offrant une bonne lumière ;
  • Confortables, sans éblouissement ;
  • Écologiques, étant recyclables ;
  • Durables, avec une espérance de vie d’au moins 20 ans.

Quel budget pour installer un faux plafond en placo avec spots

Bien que l’installation d’un faux plafond puisse être réalisée par un particulier, il est souvent préférable de faire appel à un professionnel, notamment un plaquiste.

Pour la pose d’un faux plafond, comptez entre 20 et 90 €/m², matériaux et main-d’œuvre inclus.

Quant au prix des spots, prévoyez un budget d’environ 50 à 100 € par spot.

Mathilde, passionnée par l'organisation de la maison, le jardinage et la décoration, transformons ensemble votre foyer à travers les articles de notre blog !

Lire également

Laisser un commentaire