Protéger Jardin et Potager : 8 Astuces contre Tempête et Orage

L’été, réputé pour ses températures élevées et ses périodes de sécheresse, apporte également son lot de phénomènes météorologiques extrêmes comme les tempêtes et les orages. Ces événements, caractérisés par des vents violents, de fortes précipitations et parfois de la grêle, peuvent causer d’importants dégâts dans nos jardins, en particulier dans les potagers où les cultures sont particulièrement vulnérables. Toutefois, en adoptant des mesures préventives, il est possible de limiter ces dommages et de protéger efficacement nos espaces verts.

En restant vigilant et en se préparant à l’avance, vos cultures pourront résister sans problème aux caprices de la météo.

1) Assurez-vous de cueillir vos fruits et légumes à temps

Les intempéries peuvent endommager vos cultures et favoriser l’apparition de maladies. Pour ne rien perdre, il est conseillé de récolter les fruits et légumes mûrs et, si nécessaire, de les congeler pour les conserver. Mieux vaut les mettre à l’abri plutôt que de les laisser subir les affres du mauvais temps.

2) Mettre du paillis sur le sol

Un orage peut anéantir des années de travail en quelques instants en compactant le sol. Protégez-le avec une épaisse couche de paillage pour empêcher l’érosion et protéger la structure du sol. Le paillis aidera également à retenir l’eau et protégera les racines lors de vents forts, en veillant à maintenir une certaine distance avec les feuilles pour éviter les maladies.

Un conseil supplémentaire : aérez le sol après l’orage pour maximiser l’absorption lors des futurs arrosages.

3) Anticiper pour prévenir les dégâts

Avant l’arrivée d’une tempête, vérifiez et sécurisez tout ce qui pourrait se détacher et s’envoler, endommageant au passage les plantations ou la maison. Objets de décoration, meubles de jardin ou même pots de fleurs doivent être attachés, fixés ou mis à l’abri.

4) Consolider les tuteurs

Pour prévenir la chute de vos plantes les plus fragiles, renforcez leur support avec des tuteurs, en les plaçant du côté opposé au vent prédominant. Assurez-vous de la solidité et de la stabilité de chaque tuteur pour éviter tout accident.

5) Inspectez vos arbres

En faisant le tour de votre jardin, éliminez les branches mortes ou fragiles susceptibles de tomber et causer des dégâts. Soutenez les branches chargées de fruits pour éviter qu’elles ne se brisent.

6) Protégez les plantes sensibles

Utilisez des bâches, des serres ou des tunnels pour protéger vos plantes les plus fragiles. N’oubliez pas de retirer ces protections après le mauvais temps pour éviter de nuire à vos cultures. Le filet anti-grêle peut être une bonne option pour protéger contre les intempéries tout en laissant passer la lumière.

7) Conseils finaux pour un jardin et potager sécurisés

Les haies brise-vent, comme l’if ou le laurier du Portugal, peuvent s’avérer utiles pour protéger vos cultures. Assurez également un bon drainage pour éviter l’accumulation d’eau qui pourrait nuire à vos plantations.

8) Après la tempête : actions de rétablissement au jardin

Même avec toutes les précautions, des dégâts peuvent survenir. Voici comment les rectifier :

-Collecter les fruits et légumes tombés et les utiliser sans tarder.
-Ramasser les branches brisées et redresser les plantes affaissées.
-Éliminer les parties endommagées des plantations.
-Inspecter et ajuster les dispositifs de protection.
-Appliquer de la bouillie bordelaise pour prévenir les maladies.
-Relâcher le sol et renouveler le paillage disparu.
-Remplacer les plants trop affectés, en particulier ceux à croissance rapide.

Lire également

Laisser un commentaire