Réactivation de piscine après hivernage : Guide pratique et timing

Dès l’instant où la température de l’eau de votre bassin a franchi le seuil des 15 degrés celsius à la baisse, vous avez pris les mesures nécessaires pour mettre votre piscine en mode hivernal. Maintenant que le printemps pointe le bout de son nez, il est grand temps de penser à réactiver votre piscine pour bientôt savourer à nouveau les délices de la baignade.

Cependant, quel est le protocole à suivre pour redémarrer une piscine après une période d’hivernage ? À quel moment est-il judicieux de réveiller sa piscine de son sommeil hivernal ? Découvrez ci-dessous les conseils et étapes clés pour une réactivation réussie de votre piscine suite à l’hivernage.

Identifier le moment propice pour mettre fin à l’hivernage

Que vous optiez pour un hivernage actif, avec une filtration fonctionnant réduite environ 2 heures par jour, ou pour un hivernage total, marquant l’arrêt complet de la piscine, la fin de l’hivernage ne s’aligne pas sur une date fixe d’une année à l’autre. Elle dépend essentiellement des conditions climatiques.

Voici quelques critères pouvant indiquer que le temps est venu de préparer votre piscine pour les beaux jours :

– Températures extérieures douces et stablement au-dessus de 15°C.
– Température de l’eau dépassant les 10°C / 12°C.
– Diminution significative des feuilles et débris autour de la piscine.
– Prévisions météorologiques sans risque de gel à l’horizon.

Quand terminer l’hivernage et réactiver la piscine ?

À l’approche de la saison printanière, de nombreux propriétaires de piscines se questionnent sur le moment idéal pour sortir leur installation de son repos hivernal et la relancer en vue de l’été. Comme mentionné précédemment, il n’y a pas de date absolue, le calendrier dépendant de plusieurs facteurs dont l’état de la piscine, de l’eau et de son environnement. Il est crucial de ne pas agir trop précipitamment ou tardivement.

Alors, quelle est la meilleure période pour sortir une piscine de l’hivernage et la réactiver ? Selon l’expérience des professionnels du domaine, le moment idéal correspond à lorsque les températures diurnes se stabilisent autour de 15 degrés celsius de façon constante.

– Dans le sud de la France, la sortie de l’hivernage s’effectue généralement entre mi-mars et début avril.
– Plus au nord, cela se passe habituellement de début à fin avril.

Procédure de redémarrage de la piscine après hivernage

Lorsque vient le moment choisi pour réveiller votre piscine de son hivernage, il est essentiel de ne pas précipiter les opérations. Un entretien approfondi est indispensable pour non seulement assurer la qualité de l’eau de baignade mais également pour que votre piscine fonctionne parfaitement pendant toute la saison estivale. Nos experts en piscine dévoilent les étapes à suivre : l’entretien nécessaire après l’hiver ainsi que le processus de redémarrage.

Étape 1 : Enlever le couvercle hivernal et nettoyer le pourtour de la piscine

Il est crucial de procéder à un nettoyage approfondi des alentours de votre bassin avant de retirer la couverture hivernale. Cette première étape permet d’éviter que les feuilles et autres résidus ne finissent dans l’eau, compliquant ainsi les étapes suivantes. Ensuite, ôtez la couverture hivernale, lavez-la, séchez-la puis rangez-la jusqu’à la prochaine saison.

Étape 2 : Purifier le bassin et examiner la qualité de l’eau

Commencez par une inspection visuelle du revêtement de votre piscine, qu’il soit en liner, en carrelage ou fait en coque polyester, afin de vous assurer qu’il n’y ait pas de fuite ni de dommages causés par le gel. Il est souvent nécessaire de réaliser de petits travaux de maçonnerie, que la piscine soit enterrée ou hors-sol.

Ensuite, évaluez l’état de l’eau : son aspect, sa couleur, et la présence éventuelle de dépôts ou d’algues. Une couleur verte ou marron de l’eau ne doit pas provoquer de panique; des traitements appropriés permettront de retrouver une eau limpide et bleue.

Dans tous les cas, une analyse de l’eau est impérative pour vérifier ses paramètres (pH, niveau de chlore, alcalinité, etc.). Utilisez des bandelettes d’analyse ou un photomètre électronique pour ces tests.

Étape 3 : Activer de nouveau la filtration

La suivante phase se déroule au sein du local technique et concerne les appareils de filtration. Avant de relancer la filtration, assurez-vous d’avoir éliminé tout produit antigel des canalisations. Assurez-vous également que le niveau de l’eau soit suffisant pour une filtration efficace. Remplissez davantage votre bassin si nécessaire.

Vérifiez aussi que les éléments suivants sont en bon état et, le cas échéant, remplacez les différents filtres :

– Pompe de filtration.
– Filtre.
– Skimmers.
– Bonde de fond.
– Buses de refoulement.
– Tuyauterie.

N’oubliez pas de reprogrammer les horaires de filtration si besoin et de vérifier la pression du filtre pour vous assurer de son bon fonctionnement.

Étape 4 : Traiter l’eau et réguler les paramètres chimiques

Selon les résultats précédemment obtenus, il faudra ajuster les paramètres chimiques de l’eau :

– Réajuster le pH si nécessaire (idéalement entre 7,2 et 7,4).
– Moduler la concentration en chlore ou autre désinfectant.
– Contrôler la teneur en stabilisant (maximum 75 mg par litre d’eau).
– Traiter l’eau contre les algues ou toute turbidité si besoin.

N’hésitez pas à utiliser un produit spécifique pour une remise en route après hivernage facilitant cette étape.

Étape 5 : Faire tourner la filtration sans interruption pendant quelques jours

Pour éliminer toute impureté présente dans l’eau suite à l’hivernage, il est conseillé de laisser fonctionner la filtration en continu durant au moins 48 à 72 heures. Cela favorise également le bon mélange des produits chimiques ajoutés à l’eau et optimise les conditions de baignade dans votre piscine.

Conseils additionnels pour un redémarrage efficace de votre piscine

Pour assurer une sortie d’hivernage sans encombre, prenez en comptes ces recommandations additionnelles :

– Si cela est possible, choisissez un jour ensoleillé pour entreprendre la remise en route de votre piscine.
– À mesure que les températures grimpent, surveillez avec assiduité les paramètres chimiques de l’eau, car ils peuvent varier avec les fluctuations de température.
– Nettoyez régulièrement le fond et les parois du bassin, à l’aide d’un aspirateur ou d’un robot nettoyeur, afin de prévenir le développement d’algues et de maintenir l’eau limpide.
– Évitez de vous précipiter pour vous baigner juste après la sortie d’hivernage : patientez jusqu’à ce que les analyses révèlent des paramètres adéquats et que la qualité de l’eau soit optimale.

En suivant ces directives, vous serez en excellentes dispositions pour réactiver votre piscine après l’hivernage et vous délecter des plaisirs de la nage en famille durant toute la belle saison. Pour un accompagnement professionnel, n’hésitez pas à solliciter les services d’un pisciniste qui prendra en charge l’hivernage et la remise en route de votre piscine lorsque le moment sera venu.

Lire également

Laisser un commentaire